27/02/2009

Oh le cochon !

Le bon sens du paysan (j'adore!)


A la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan :
Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra
l'abattre."
Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève toi !"
Mais le cheval est trop fatigué.
Le deuxième jour le cochon dit: "Lève toi vite !"
Le cheval est toujours aussi fatigué.
Le troisième jour le cochon dit: "Lève toi sinon il vont t'abattre !"
Alors dans un dernier effort, le cheval se lève.
Heureux, le paysan dit: "Faut fêter ça: on tue le cochon !"


Moralité :
Toujours s'occuper de ses affaires et la fermer...

23:04 Écrit par ah val dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/02/2009

C'est du vécu...

À TOUS LES «PARENTS MÉCHANTS» !
 
Un jour, quand mes enfants seront assez vieux,
pour comprendre la logique qui motive un parent,
je vais leur dire, comme mes parents méchants m'ont dit:
 
Je t'ai aimé assez pour te demander où tu allais,
avec qui, et quand tu serais de retour à la maison...
 
Je t'ai aimé assez pour être patiente
jusqu'à ce que tu découvres
que ta nouvelle meilleure amie ou ton grand copain,
n'était pas fréquentable...
 
Je t'ai aimé assez pour me tenir plantée là
dans le cadre de porte pendant deux heures
tandis que tu nettoyais ta chambre,
une affaire de 15 minutes en principe !
 
Je t'ai aimé assez pour te laisser voir la colère,
la déception et les larmes dans mes yeux.
Les enfants doivent apprendre
que leurs parents ne sont pas parfaits.
 
Je t'ai aimé assez pour te laisser assumer
la responsabilité de tes actions
même lorsque les pénalités étaient si dures
qu'elles ont presque brisé mon cœur.
 
Mais surtout, je t'ai aimé assez pour dire NON
même quand je savais que tu me détesterais pour ça.
Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes.
 
Je suis heureuse de les avoir gagnées,
parce qu'à la fin, tu y as gagné aussi.
 
Et un jour, quand tes enfants seront assez vieux
pour comprendre la logique
qui motive des parents «méchants»,
tu leur diras :
 
Vos parents étaient ils méchants?
 
Les miens l'étaient.
 
J'ai eu les parents les plus méchants du monde entier !
 
Pendant que d'autres enfants mangeaient des sucreries pour les repas,
j'ai dû manger des céréales, des œufs, et des légumes.

Quand d'autres ont eu du Coca et des hamburgers pour le dîner,
j'ai dû manger de la viande, du fromage,
des crudités et des fruits...
Sans oublier toutes ces crêpes et gâteaux
que ma maman nous a fait...

Et vous pouvez deviner que ma mère m'a fait des dîners
qui étaient différents de celui des autres enfants.

Mes parents ont insisté pour savoir où j'étais en tout temps.

On aurait pu croire que j'étais enfermée dans une prison.

Ils devaient savoir qui mes amis étaient et ce que je faisais avec eux.

Ils insistaient si je disais que je serais partie pour une heure,
pour que ce soit seulement une heure ou moins..

J'avais honte de l'admettre, mais mes parents ont enfreint la loi sur la
protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler.

J'ai dû faire la vaisselle, mon lit (quelle horreur!),
apprendre à faire la cuisine, passer l'aspirateur,
faire mon lavage, vider les poubelles
et toutes sortes d'autres travaux cruels.

Je pense qu'ils se réveillaient la nuit pour imaginer
de nouvelles tâches à me faire faire...

Ils ont toujours insisté pour que je dise la vérité,
juste la vérité et rien que la vérité.
Au moment où je suis devenue adolescente,
ils pouvaient lire dans mon esprit
et avait des yeux tout le tour de la tête.

Puis, la vie est devenue vraiment dure !

Mes parents ne laissaient pas mes amis juste klaxonner
quand ils venaient me chercher.
Ils devaient venir à la porte pour qu'ils puisse les rencontrer.

Pendant que chacun pouvait fréquenter un ou une petit(e) ami(e)
quand ils avaient 12 ou 13 ans,
j'ai dû attendre d'en avoir 16.

À cause de mes parents,
j'ai manqué beaucoup de choses
que d'autres enfants ont expérimenté.

Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme,
alcoolisme, ni même arrêtée pour tout autre crime.

C'était «tout de leur faute»

Maintenant que j'ai quitté la maison,
je suis instruite et une adulte honnête.

Je fais de mon mieux
pour être un parent méchant
comme mes parents l'étaient.

Je pense que 'c'est' ce qui ne va pas avec le monde aujourd'hui. Il n'y a
pas assez de parents méchants!



Merci donc à tous les parents
qui ont été assez méchants dans notre jeunesse
pour nous apprendre à être de méchantes bonnes personnes
.

20:47 Écrit par ah val dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : enfants, parents, relation |  Facebook |

03/02/2009

ah ah ah

Voici une idée pour une prochaine émission de télé-réalité 'SURVIVOR' :
 
6 hommes seront placés sur une île avec chacun 1 véhicule, 1 maison à entretenir, 2 enfants, 1 chien, 1 chat et 1 poisson rouge, pendant 6 semaines.

 
- Chaque enfant sera inscrit à 2 activités extra-scolaires et à des cours de musique ou de danse.
- Il n'y aura aucun accès à du 'fast food'
 
Chaque homme doit :
- Prendre soin des 2 enfants et des animaux
- Travailler de 8h30 à 17h
- Garder la maison propre
- Faire faire les devoirs aux 2 enfants (en aucun cas les faire lui-même même si c'est plus rapide!)
- Participer aux expériences scientifiques obligatoires d'un des enfants
- Cuisiner équilibré, varié et pas cher, s'il-vous-plaît !
- Faire la lessive sans oublier le linge qui traîne dans les chambres
- Faire le repassage
- Donner matin et soir : croquettes au chien, boîtes au chat et petites saloperies séchées au poisson rouge. Sans mélanger, sinon c'est l'élimination!
- Veiller à ce que en partant de la maison, le chien ne soit pas dans la même pièce que le chat, le chat ne soit pas dans la même pièce que le poisson rouge, que le chien ne puisse en aucun cas, boire l'eau du poisson rouge, que toutes les lampes (même celle de la chambre mansardée au 2ème) soient éteintes et que les robinets de la salle de bain soient fermés! 
 
- Les hommes devront se raser les jambes et se maquiller chaque jour.
- Le maquillage devra se faire pendant qu'ils conduiront les enfants à l'école ou (au choix) pendant qu'ils feront les pique-niques + collations des 2 enfants (et éventuellement, le leur).

- Ils devront effectuer les tâches indispensables à la survie, telles que 

* nettoyer les dégâts (haut et bas) d'un enfant malade à 3 heures du matin
* construire des châteaux ainsi que tous les autres trucs disponibles pour favoriser le développement psychologico-intellectuel harmonieux des 2 enfants.
* lire une histoire chaque soir sans ni passer une page, ni une phrase, ni même un mot (même si c'est un TINTIN qui est demandé). Ils n'oublieront pas l'intonation!

- Ils ne pourront en aucun cas étrangler l'ado après trois heures passées au téléphone à parler de Jonathan
- Ils devront veiller à avoir des serviettes hygiéniques spécial string, en quantité suffisante (pour les copines aussi éventuellement), du pain pour les tartines du lendemain, de la monnaie pour les bus et menus frais quotidiens (genre 0.40? pour les photocopies du cours de Français). Il est évident qu'ils doivent toujours donner le compte juste parce que les chauffeurs de bus et les enseignants n'ont pas la monnaie, eux !
- Après le souper, sans rouspéter, ils retourneront acheter le papier
millimètré pour le cours d'une heure semaine (déjà qu'il était oublié la semaine précédente) de technologie du lendemain
- Ils n'oublieront pas de rédiger les justificatifs des retards des enfants
- S'ils veulent s'éviter la rédaction des tels justificatifs à cause d'une
obligation de faire demi-tour le matin, au moment du départ (plus tôt...c'est inutile) ils rappelleront à leurs enfants d'emmener leur cartable, sac de gym et sac de pique-nique

- Ils n'oublieront pas de prendre rendez-vous, et de ne pas l'oublier, pour la plus jeune chez le dentiste. Si carte SIS oubliée, la production organisera un embouteillage gigantesque pour cause de travaux le jour de la réunion hebdomadaire avec chef de service !
- Ils n'oublieront pas non plus les rendez-vous chez l'ophtalmo et
l'orthodontiste (déjà pris... puisqu'il faut le faire des mois à l'avance et que le jeu ne dure que 6 semaines)
 
- Ils rappelleront leur progéniture, chaque fois que c'est nécessaire, c'est à dire après chaque douche, pour qu'elle ramasse les essuies de bain qui sont par terre et les pende au dessus du radiateur... ils rappelleront aussi au moins 3 fois par jour qu'il convient de fermer la porte de la salle de bain pour qu'elle reste chaude et cela sans s'énerver bien entendu. En aucune manière, ils ne le feront eux-mêmes, malgré le temps gagné... Ils est indispensable que les enfants apprennent à le faire spontanément!
 
- Ils prendront le temps une heure après le coucher des enfants, même s'ils voulaient téléphoner à leur meilleur ami pour se remonter le moral, d'écouter et soulager le chagrin de l'un(e) ou l'autre.
- Les hommes n'auront accès à la télévision que lorsque les enfants seront endormis et que toutes les activités ménagères seront terminées. Il n'y aura qu'une seule télévision pour tous les hommes. La télécommande sera perdue quelque part dans le divan. 
 
 
Les enfants élimineront un homme à partir d'un vote basé sur la performance ainsi que sur la capacité de l'homme à être 'à l'écoute' du monde qui l'entoure et des autres en particulier.
 
Le dernier homme gagnera seulement s'il lui reste assez d'énergie pour se trouver une compagne et avoir des moments intimes et épanouissants avec elle au moment où celle-ci le désire.
 
Le gagnant pourra jouer à ce jeu durant les 15 prochaines années.
 
Ce qui lui vaudra l'honneur de se faire appeler : Maman...

23:38 Écrit par ah val dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femme, homme, blague, maman |  Facebook |